design gif

Les Gifs Animés: le retour à la mode

Le GIF a été mis au point en 1987 par le groupe CompuServe, dirigé par l’informaticien Steve Wilhite. Une caractéristique rare du GIF est le nombre de couleurs supportées : au maximum 256 choisies parmi la palette RVB (16 777 216 nuances). Il permet de spécifier qu’une entrée de la palette est transparente, ce qui est très utile pour l’insertion d’une image non rectangulaire sur les page web. Grâce au mode entrelacé permettant de commencer par transmettre quelques lignes d’une image, puis les lignes placées entre elles, on obtient plus rapidement un aperçu de l’image lorsque la transmission est lente. L’un des principaux atouts du format GIF pour les webmasters est sa capacité à stocker plusieurs images dans un fichier, ce qui permet de créer des diaporamas, ou des animations si les images sont affichées à un rythme suffisamment soutenu. La seconde version du format GIF, le GIF89a, permet de définir une durée différente à chaque image du fichier. Le seul bémol est l’impossibilité de faire revenir une même image plusieurs fois. Grâce à la transparence du GIF89a, il est possible de laisser l’image précédente visible à travers les pixels transparents de la nouvelle image affichée.

design gif

Un retour progressif à la mode

Les années 90 ont été les années de gloire des Gifs animés. Il était difficile de voir des sites internet sans de petites animations, des bannières ou encarts publicitaires faites en GIF.  Pendant longtemps utilisé par les géant du web comme Google, Yahoo et Microsoft comme format pour les bannières, il a peu à peu perdu sa place au profit de nouvelles technologies comme le format Flash ou le HTML5. Depuis 3 ans, elles refont surface et tentent de reprendre leur place dans le cœur des graphistes. Faciles à utiliser et légères, ces petites animations sont l’objet d’un véritable engouement surtout au niveau des réseaux sociaux ou elles sont utilisées notamment dans les émoticônes. Ce retour à la mode lui présage un avenir radieux dans le webdesign.